19août
Gartner Hype Curve 2012 Emerging Technologies

Le début de la grande désillusion du BYOD (Bring-Your-Own-Device)

Chaque année, Gartner, un cabinet de recherche spécialisé dans la technologie, propose une mise à jour de sa vision des maturités des différentes technologies émergentes. Pour ce faire, il utilise un graphique appelé Hype Curve ou Hype Cycle issu de sa recherche et qui se présente de la manière suivante :

Source: motiviti.com via b3b on Pinterest

 

L’ordonnée représente le niveau d’attente vis-à-vis de la technologie et l’abscisse le niveau de maturité du produit le long de son cycle de vie. En étant au sommet du pic, on atteint un niveau d’attente maximum  confronté à une technologie insuffisamment prête pour y répondre. C’est donc le moment de la grande désillusion lorsque la technologie n’est pas en mesure d’apporter les solutions espérées.

Selon la dernière étude de Gartner parue cet été et parmi la multitude de technologies qui peuvent être associées avec l’environnement des banques, c’est le Bring-Your-Own-Device (BYOD) qui est au sommet du Hype Cycle 2012 for Emerging Technologies :

 

Gartner’s 2012 Hype Cycle for Emerging Technologies

Gartner’s 2012 Hype Cycle for Emerging Technologies (source Digit*ally)

Pour rappel, le BYOD est un principe technologique souhaitant intégrer les terminaux privés dans le monde de l’entreprise. Souvent présenté comme une solution simple permettant d’intégrer ses emails, rendez-vous et notes professionnelles dans son smartphone ou sa tablette personnel, il se révèle néanmoins beaucoup plus complexe à mettre en oeuvre qu’il n’y parait. Si la principale pierre d’achoppement est la sécurité de l’information, d’autres aspects de gouvernance, de gestion du parc (incidents, mises à jour, …) ne sont pas également des thèmes faciles à gérer aujourd’hui à défaut d’outils optimaux. Le rendez-vous est donc pris dans 2 à 5 ans, soit le temps estimé par Gartner pour la traversée de désert avant que cette technologie se retrouve sur un plateau d’évolution « maîtrisée ».

Partagez cet article sur les réseaux sociaux