L’utilité et la complémentarité des réseaux sociaux dans la stratégie commerciale des banques ne sont plus à démontrer. Beaucoup d’entre elles sont donc aujourd’hui très actives et développent une présence forte sur ces médias. Il faut néanmoins relever que le poids d’une marque sur les réseaux sociaux ne se limite bien entendu pas seulement à la somme de ses abonnés. En effet, il est important de considérer également l’activité et les réactions qui naissent suite aux diverses publications et annonces faites – on parle alors d’engagement.

Pour vous rendre compte du paysage français des banques sur les réseaux sociaux, voici un classement préparé par le site MarketingZ en mai dernier. Ces données évoluent bien sûr dans le temps mais elles donnent ici une idées des volumes et de l’activité sur les gros comptes actifs. Les nombres d’abonnés indiqués dans cet article regroupent a priori, dans certains cas, plusieurs comptes d’une même banque comme par exemple pour BNP Paribas : @BNPParibas_SAV + @BNPParibas_com + @BNPPARIBAS_NET.

Le classement est à découvrir via le lien reporté ci-dessous :

classement banque réseaux sociaux

Avec près de 260 000 likers, BNP domine de la tête et des épaules ses concurrents sur Facebook (le 2nd, Crédit Agricole, dépasse à peine les 82 000 fans). Ses partenariats dans l’univers du tennis et du cinéma (entre autres) lui permettent de créer des contenus viraux et engageants. Bons plans, Concours permettant de remporter des dotations (cinéma, tennis, smartphones…), BNP s’appuie sur les leviers efficaces de Facebook : l’appât du gain et les bons plans.

via Comment communiquent les banques sur les réseaux sociaux ? – MarketingZ – Conseil en stratégie relationnelle digitale.

Si vous souhaitez partager d’autres études, n’hésitez pas à publier ci-dessous un commentaire ou via le formulaire de contact. Bonne lecture.