16fév
Airbus Belugo source Flickr from Olivier CABARET

Toute l’info en 3 minutes – Banque et Finance (16 février 2014)

Voici, en 3 minutes, toutes les infos qu’il ne fallait pas manquer :

La crise de confiance avec les banques n’est pas finie. Ainsi, la Banque de France, par l’entremise de Christian Noyer, a souhaité rassurer les marchés, en particulier sur le niveau de fonds propres du Crédit agricole et des autres banques françaises. En même temps, Société Générale a vu son bénéfice net  augmenter à 2,2 milliards d’euro en 2013 (+ 175%) et se félicite d’avoir achevé la restructuration de son bilan. Quant à BNP Paribas, il déçoit avec un bénéfice net en repli de 26,4% en 2013.

L’Autriche préférerait voir des banques commerciales reprendre les actifs à risque d’Hypo nationalisée en 2009 tout en sachant que son sauvetage a déjà coûté 4,8 milliards d’euros au contribuable autrichien. Pas d’intérêt pour l’instant, ce qui pourrait simplement la mener à la faillite.

En Italie, les créances douteuses des banques italiennes auraient maintenant atteint 150 milliards d’euros et le gouverneur de la Banque d’Italie a exhorté dans le même temps les établissements financiers à nettoyer leurs bilans, alimentant les hypothèses à propos de la création d’une bad bank italienne.

La suite des informations économiques moroses se poursuit avec la banque Barclays qui a annoncé mardi qu’elle bifferait 10’000 à 12’000 emplois cette année dont 7000 postes en Grande-Bretagne. Société générale et BNP Paribas se prépareraient également à annoncer des suppressions de postes dans leurs réseaux en France et AIG informe simultanément 9 milliards de dollars de bénéfices en 2013 …. et le licenciement de 1.500 salariés.

PSA et Santander pourraient créer un réseau de financement automobile pour se substituer à la garantie publique dont bénéficie Banque PSA Finance (BPF) depuis fin 2012. Airbus, le constructeur aéronautique a quant à lui racheté la petite banque allemande, Salzburg München Bank, pour sécuriser son accès aux marchés financiers. L’établissement (350 millions d’euros fin juin 2013, 50 personnes) se nommera Airbus Group Bank.

Airbus Belugo source Flickr from Olivier CABARET

Photo Credit: Olivier CABARET via Compfight cc

Pour les aspects de régularisation des avoirs en Suisse, un client français, qui avait ouvert un compte non déclaré en Suisse dans les années 90, a décidé d’entamer une procédure contre la banque qui ne veut pas lui rendre son argent en l’absence d’un certificat de conformité fiscale.

Après un procès de trois mois, la Cour commerciale de Londres vient d’ordonner le versement de plus de 800 millions de dollars d’indemnités suite à une fraude qui s’était passée sur le parvis de la banque privée Bordier & Cie.

Le groupe Raiffeisen, de par sa place au troisième rang des banques suisses, susciterait quelques craintes de la FINMA et de la BNS à propos de sa gouvernance. Ses statuts datent en effet de 1901 et les conseils d’administration amateurs ont les pleins pouvoirs pour gérer les 316 banques du groupe en Suisse.

Jérôme Kerviel a demandé la révision de sa condamnation car il souhaite qu’il ne soit pas considéré comme le seul responsable dans cette affaire. Sur le sujet de la gouvernance et de l’éthique,  on apprend également cette semaine que les professionnels du secteur financier aux Pays-Bas doivent dorénavant prêter serment lors de leur entrée en fonction : Une référence à Dieu comme témoin est prévue, mais une version laïque est aussi possible.

Pour la veille réglementaire, on apprend cette semaine qu’il est possible pour les banques de Etats-Unis de faire commerce avec des vendeurs de marijuana autorisés selon de nouvelles règles publiées par l’administration américaine.  Du côté de la France, après un an de concertations, Fleur Pellerin, la ministre déléguée à l’économie numérique, a annoncé, une série de mesures visant à assouplir les règles qui pèsent sur le développement du crowdsourcing. Pendant ce temps, Bercy s’explique sur la nomination d’une ancienne d’UBS à l’AMF.

Et pour finir sur une bonne nouvelle, il faut noter le nouveau service bancaire Nickel qui est désormais ouvert au grand public en France. Pour 20 euros par an, le client a droit à un compte (avec accès en ligne) et à une carte Mastercard qu’il peut obtenir directement dans des bureaux de tabac.

La suite ici avec les articles sélectionnés de la semaine passée :




Partagez cet article sur les réseaux sociaux

A propos de Marc Barbezat

Analyste #FinTech #Digital #Mobile et passionné par la gestion de l’information, je mets mon expérience au service des domaines de la sécurité et de la gouvernance informatique pour le secteur bancaire en particulier.

2 commentaires

  1. Pingback: Veille bancaire | Pearltrees

  2. Pingback: Toute l’info en 3 minutes – Banque ...